EHPAD: Le musée de l’horreur?

En relisant l’excellent article sur « l’EHPAD De Détresse » je ne peux qu’apporter mon témoignage.

Danc ce secteur, la réalité dépasse souvent la fiction, c’est même, parfois le « musée de l’horreur ». La maltraitance institutionnelle ne cesse d’augmenter faute de personnel et de moyens dans l’indifférence la plus totale des pouvoirs publics. Pourtant, l’enjeu est de taille : en 2050, un français sur trois aura plus de 60 ans.

Chaque année, 80 000 personnes âgées deviennent dépendantes.Seulement, ce secteur est exsangue…

Les directions de ces EHPAD, se trouvent dans le déni, voulant à tout pris minimiser les conditions de travail désastreuses des personnels et par conséquent les mauvaises conditions de prise en charge des personnes âgées.

Un exemple : sur la question des douches. Dans mon établissement, avant qu’on ne privatise nos deux maisons de retraite, les douches aux résidents étaient apportés toutes les 3 semaines. A celà, la direction nous répondait, que cette génération n’avait pas connu « les salles de bain », que donc cela suffisait à l’hygiène des résidents, qu’il s’agissait davantage d’un défaut de « bientraitance » et non de maltraitance.

Oh, que oui, ce dernier mot est au combien tabou de la part de nos dirigeants…Aujourd’hui, ces deux maisons de retraite ont été privatisées sous prétexte que le « privé savait mieux faire que le public !! ». C’est pire encore…les dirigeants du secteur privé ne sont pas des philanthropes, il faut un retour sur investissement, sur le dos des « vieux » et des personnels. Inadmissible !

Pourtant cet exemple n’est pas un cas d’école, il montre au combien, l’état s’est désengagé de ce secteur laissant la part belle à des groupes privés qui n’offrent pas davantage de moyens.Aujourd’hui, les personnes âgées ne sont plus considérées, l’état quant à lui, par son discours sur la contribution financière solidaire, les présente comme un fardeau opposant les générations entre elles.

.

Alors, si nous ne voulons pas voir assister au massacre !! si nous voulons, que les personnes âgées ne soient pas considérées comme une catégorie « à part », si nous voulons qu’ils vivent leurs derniers instants avec amour et dignité, il nous faudra combattre encore et encore pour mieux construire un monde basé sur la solidarité et non sur le déni.

RB

cet article en PDF

1 comment for “EHPAD: Le musée de l’horreur?

  1. framboise
    17 septembre 2011 at 17 h 08 min

    Toujours faire plus avec moins de moyens.
    Avec des cadres et des DSI qui vous plombent au moindre écart de protocole.
    Comme j’aimerai pouvoir les suivre ces protocoles mais faute de temps …dernier exemple en date les fauteuils roulant ne sont plus nettoyés par défaut de personnel et de temps pour ceux qui sont encore là, par la faute de multiplier les taches et des protocoles qui changent tellement souvent.
    mais bientôt l’accréditation 3, encore une tension supplémentaire pour un personnel de moins en moins nombreux et remplacé par des gens pleins de bonne volonté mais sans qualification

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *