Le S.S.R., Sans Souci Réglementaire !

Les responsables du syndicat FO du Centre Hospitalier de Chartres ne décolèrent pas. Depuis des mois ils tentent par différentes propositions d’obtenir des moyens supplémentaires pour travailler dans de bonnes conditions, mais surtout,  pour que les personnes âgées qui leur sont confiées bénéficient d’un minimum de qualité.

Or, dans un document de 4 pages que vous pouvez lire ici,  les syndicalistes formulent des observations et revendications qui sont quasiment toutes engagées pour le confort du malade. Comme l’indique la HAS et de nombreux autres observateurs du monde hospitalier, il ne peut pas y avoir de qualité des soins sans la qualité des conditions de travail.

L’intérêt du document est de rappeler les conditions règlementaires d’hébergement des personnes dans les services de Soins de Suites et de Réadaptation.

Par exemple et selon l’annexe V de la circulaire n°DHOS/02 N°2007-117 du 28 mars 2007 , pour remplir ses missions, une unité de SSR gériatrique d’un minimum de 20 lits, devrait pouvoir disposer d’une équipe pluridisciplinaire composée de :

  • un équivalent temps plein de médecin gériatre ;
  • huit équivalents temps plein d’infirmiers et douze équivalents temps plein d’aides soignantes ;
  • temps de kinésithérapeute,  d’ergothérapeute, d’orthophoniste, de podologue, de psychologue, de diététicien et d’assistant social.
  • etc

Or au SSR de Chartres qui compte 80 lits, c’est à dire 4 fois 20 lits, il n’y a que 9 infirmières, au lieu de 32 réglementaires et 26 aides soignantes, au lieu de 48 réglementaires. Au regard du code de la santé publique il manque 23 infirmiers et 22 aides soignantes dans cette structure qui est pourtant ouverte et qui ne fonctionne que par l’incroyable résistance des personnels.

De deux choses l’une :

  • soit les rédacteurs des textes (Parlementaires et Ministre ) sont des « charlots » qui ne connaissent rien en organisation des soins,
  • soit les responsables de cet établissement sont hors la loi (1) !

Respectueux de la République et de ses représentants, il ne peut s’agir que de « hors la loi », mais, dans ce cas, pourquoi l’Agence Régionale de la Santé, s’en fait la complice ?

DG

(1) Un « hors la Loi » est un déinquant en puissance.

.

                      La photo: C’est un fauteuil en gériatrie et donc un fauteuil gériatrique, à Chartres !

.

nota: Le syndicat FO de Chartres et celui de Dreux ont rédigé un communiqué commun sur leur situation respective et dramatiquement similaire: le communiqué de presse des syndicats

.

2 comments for “Le S.S.R., Sans Souci Réglementaire !

  1. PM
    24 août 2012 at 7 h 50 min

    C’est la période des notations pour les agents de cet établissement.
    Je ne doute pas que tous auront d’excellentes notes…Faire seule le travail de deux ou trois collègues qui sont absentes des effectifs mérite reconnaissance!

  2. Pionnier A
    23 août 2012 at 20 h 10 min

    Merci de relayer notre action.
    Arnauld PIONNIER
    GD Santé FO 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *