Manager la qualité de vie au travail : Tout un programme !

De rapports en rapports, de conférences en conférences, de groupe de travail en groupe de travail, la qualité de vie au travail apparait désormais comme un passage obligé. Il ne peut y avoir de qualité des soins sans qualité de vie au travail.

Un nouveau rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sanitaires (IGAS ) confirme ce constat. Daté d’avril 2012 ce rapport titré « Management et efficience hospitalière : une évaluation des déterminants » a été rendu public il y a quelques semaines.

Ainsi il nous est apparu que la lecture de quelques extraits ne pouvait qu’encourager cette démarche que FO-Santé ne cesse de soutenir.

Ainsi,  « L’établissement doit s’investir dans la qualité de vie au travail »

«Pour les hôpitaux magnétiques, le sentiment de proximité et d’écoute entre les personnels et la direction, d’écoute et de respect, constitue un élément incontournable de la réussite de ces démarches.

La capacité des établissements à attirer des personnels et à les garder est apparue prépondérante dans les facteurs de succès.

Ainsi qu’on le retrouve dans la littérature, s’agissant notamment des « hôpitaux magnétiques », les professionnels de santé sont attachés à faire leur travail au mieux, à prendre en charge les patients dans les meilleures conditions et se sentent mal lorsqu’ils ont l’impression de ne pas passer assez de temps auprès d’eux ou de ne pas leur offrir l’ensemble des soins nécessaires.

Ainsi que le décrit en 2009 Y. Brunelle, les hôpitaux magnétiques ont été définis à l’origine (dans les années 1980), comme des établissements qui attiraient les infirmières et étaient capables de les garder[1]

En 2009, l’auteur précise que les critères ont évolués avec le temps et que huit d’entre eux demeurent :

  1. autonomie professionnelle des infirmières,
  2. support fourni par les appareils administratifs dans les diverses conditions de travail (équipements, sécurité au travail, crèche…),
  3. bonne collaboration entre médecins et infirmières,
  4. valorisation professionnelle et leadership infirmier (le personnel se sent respecté),
  5. relations positives avec les pairs vus comme compétents (notion d’équipe, on sait avec qui on travaille et on peut agir en conséquence),
  6. un ratio de personnel adéquat,
  7. un focus client,
  8. l’importance de la qualité.

Le sentiment de proximité et d’écoute et de respect entre les personnels et la direction, constitue un élément incontournable de la réussite de ces démarches.

Deux pages de ce rapport sont consacrées à la qualité de vie au travail pour conforter tout ce qui précède.  Elles exposent en particulier les propos d’Yves Clot, l’auteur « Du travail à cœur » ; « L’efficacité dans le travail est fondamentale pour chacun d’entre nous. L’efficacité c’est arriver à faire ce que l’on a prévu de faire, c’est atteindre les objectifs qu’on s’est fixés et éventuellement en créer d’autres ». « Les salariés font souvent une maladie de ne pas pouvoir faire correctement leur travail, de ne pas pouvoir faire ce qu’ils croient nécessaire de faire. »

Pour atteindre ces objectifs de qualité encore faut-il que ces derniers soient clairs et atteignables. Or, les établissements de santé, publics ou privés, sont contraints de sacrifier la qualité au bénéfice du résultat financier. Dans ce contexte la recommandation suivante de l’IGAS mérite d’être citée ; «  Il apparaît indispensable que les décideurs et en particulier les ARS accordent une même importance aux résultats sur la qualité qu’aux résultats financiers. »

L’inspection Générale des Affaires Sociales a-t-elle autorité sur les Agences Régionales de Santé ? Les résultats financiers sauront-ils se conjuguer avec la qualité ?

Aujourd’hui, c’’est une espérance, une revendication de FO-Santé.

.

DG
.

[1] Les hôpitaux magnétiques : « un hôpital où il fait bon travailler est un hôpital où il fait bon se faire soigner », Brunelle Y., Pratiques et organisation des soins, vol 40 n°1, janvier-mars 2009

.

télécharger cet article au format PDF

.

1 comment for “Manager la qualité de vie au travail : Tout un programme !

  1. 28 septembre 2012 at 2 h 55 min

    It’s a good post.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *