Le Gouvernement ne pratique pas le dialogue social !

dialogue-de-sourd-en-tunisieDans un texte publié le 3 juillet, le Secrétaire Général de la fédération des services publics et des services de santé FO, démontre le leurre que représente actuellement le dialogue social.

extraits :

Près de 80 réunions en moins de 8 mois sur une multitude de thèmes, inflation qui n’est pas synonyme de qualité, ni sur la forme ni sur le fond ! A cela s’ajoute la remise de documents sur table ou l’envoi la veille pour le lendemain, comme dans de nombreux établissements hospitaliers.

Ce gouvernement, comme sous l’ancienne présidence, considère que les syndicats ont pour mission d’accompagner ses décisions. Pour FO le dialogue social suppose que les deux parties soient considérées de la même manière.

Pour FO, il n’a de sens que s’il produit du progrès social. Or force est de constater que nous subissons une vague de régression sociale sans précédent. Le gouvernement est prompt à répondre aux exigences du patronat alors qu’il reste sourd aux revendications syndicales.

le document complet ici

.

C’est effectivement au moment ou il n’y a rien à négocier que les gouvernements veulent en discuter ! Il en est de même dans les établissements hospitaliers. Ne pas écouter les revendications des personnels, c’est prendre la responsabilité du conflit social.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *