Les heures supplémentaires non payées et non récupérées à l’hôpital représentent 30 000 emplois !

benevopitalL’hôpital tourne à crédit ! mais pour combien de temps encore ?

Les heures supplémentaires non payées et non récupérées sur une année représentent l’équivalent de 30 000 emplois dans la fonction publique hospitalière !

La rigueur budgétaire et l’abaissement du coût du travail, exigés par le patronat et cautionnés par l’actuel gouvernement, c’est l’application pure et simple des traités européens. Tel est l’objectif du « pacte de responsabilité » et les dizaines de milliards d’économies à faire sur les dépenses publiques d’ici 2017. Très précisément, c’est un objectif de 53 milliards d’économies en trois ans qui a été annoncé par le Président de la République : « 18 milliards d’euros en 2015, 18 milliards en 2016 et 17 milliards en 2017 ». Soit près de 70 milliards d’ici à la fin du quinquennat !

.

 Cette politique menée depuis de trop nombreuses années entraîne des conséquences très directes sur les personnels hospitaliers.

.

C’est en lisant le bilan social des hôpitaux présenté au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Hospitalière le 18 février que l’on peut en mesurer quelques aspects.

.

Observons de plus près !

Les pages 13 et suivantes de ce bilan présentent les chiffres. Deux rubriques sont intéressantes :

  • le nombre de plages de temps de travail additionnel correspond au solde des demi-journées effectuées non encore récupérées et non encore rémunérées : cela représente 6 demi-journées, soit 3 journées par an !
  • le nombre d’heures supplémentaires correspond au solde des heures supplémentaires effectuées non encore récupérées et non encore rémunérées. Cela représente 20,8 heures par an, soit 3 journées de 7 heures !

C’est donc sur la seule année 2012, un total de 6 journées de travail qui ne sont à ce jour ni payées ni récupérées !

Si l’on transpose cette donnée du ministère sur le million d’agents que compte la Fonction Publique Hospitalière, cela représente 6 millions de journées et donc un minimum de 30 000 agents qui travaillent et qui ne sont pas payés !

.

En fait le gouvernement prend des mesures et demande aux personnels hospitaliers de les payer.

Il y aura de plus en plus d’évènements graves qui toucheront directement les patients qui sont de plus en plus en danger !

La qualité des soins est abandonnée et FO ne peut l’accepter. (voir les conséquences directes ICI)

.

2014enagezvous

.

.

 

3 comments for “Les heures supplémentaires non payées et non récupérées à l’hôpital représentent 30 000 emplois !

  1. SEGUELA
    8 septembre 2014 at 15 h 52 min

    Hôpital montauban, environ 1500 agents. Fin 2012 54 ooo heures dues, la priorité du directeur est de revoir les organisations de travail pour les faire diminuer. Résultat fin 2013 60 000 heures dues (cela représente presque 40 emplois) et cela continue à s’aggraver…… L’ARs, Les politiques, le ministère sont au courant et tout le monde ferme les yeux et les agents continuent à soufrir.

  2. 18 août 2014 at 8 h 00 min

    NOUS SOUTENONS FO ET LE PERSONNEL DES HÔPITAUX AFIN D’AMÉLIORER UNE SITUATION QUI S’AGGRAVE DE PLUS EN PLUS ET QUI EST INACCEPTABLE!failleb, mILITANTE FO, Nord Pasde-Calais!

  3. 18 août 2014 at 7 h 49 min

    AVEC FO,nous ne pouvons accepter ce qui se passe dans les Hôpitaux. Inqualifiable la façon et les conditions de travail QUI BOLIGENT le personnel
    médical à ne pouvoir soigner les patients. Mettre aussi en avant, les salaires insuffisants, les salaires parfois non payées, et les nombreuses heures supplémentaire non prises en compte! DANS LE MILIEU HOSPITALIER où le personnel a pour vocation de soigner, où le métier a pour vocation, soigner, et où leur métier tient du dévouement envers les malades, impossible de laisser continuer cela dans ces conditions!IL FAUT ABSOLUMENT VENIR EN AIDE EFFICACEMENT!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *