2015 : l’année du réveil !

négociationsDepuis l’année 2008 nous n’en finissons pas de la crise et de ses effets. Les conditions de travail n’ont jamais été si dégradées dans tous les secteurs d’activités. Dans le même temps, les inégalités n’ont jamais été aussi importantes et le fossé se creuse entre ceux qui n’ont rien, pas d’emploi pas de revenus, et ceux qui ne cessent d’accroître les profits.

Selon l’observatoire des inégalités, « entre 2008 et 2010, le niveau de vie   des 10 % les plus pauvres a baissé de 250 euros alors que le niveau de vie des 10 % les plus riches a augmenté de 1 700 euros. »

Mais, la crise a démontré l’existence de deux mondes :

  • celui de l’économie réelle avec le travail, la protection sociale, le chômage, la précarité, etc.
  • celui de la finance avec les banques, la spéculation et les profits gigantesques.

 

Les relations entre les deux mondes est relativement simple ; les pertes, dettes et déficits sont mutualisés sur le peuple (impôts, taxes et prélèvements sociaux à la hausse) et les profits sont privatisés sur quelques uns.

Un seul exemple : l’Europe a débloqué 1 000 milliards à 0% pour sauver les banques. Ces dernières les ont pris à 0% et les ont prêtés aux Etats avec intérêts. Ces taux sont montés à plus de 17% pour la Grèce et plus de 10% pour l’Irlande et le Portugal en 2011.

Regarder le graphique ICI pour comprendre que sans les intérêts notre pays n’aurait quasiment pas de dettes.

Et donc, sans dettes,  les salaires pourraient augmenter, la consommation pourrait repartir et des emplois pourraient être créés. Rappelons simplement que 1 milliard représente 50 000 emplois par an payés au SMIC charges comprises. Lorsque le Gouvernement accorde aux entreprises 41 milliards d’exonérations de charges pour créer des emplois, cela devrait déboucher sur la création de 2 millions d’emplois !!!! Nous observerons le résultat comme les précédents, c’est-à-dire une augmentation des dividendes versés aux actionnaires !

.

2015 engagez-vous !

    • 2015 sera l’année du Congrès Confédéral FO (du 2 au 6 février 2015) à Tours. Plus de 3 500 délégués représenteront leurs adhérents et débattront sur le monde du travail pour l’engager sur des réponses.
    • 2015 révélera encore l’incapacité de nos gouvernants à donner de l’espérance pour un monde du travail pillé de sa richesse et martyrisé dans son organisation.
    • 2015 c’est l’année du renforcement de l’outil que représente le syndicat car sans outil collectif le salarié se retrouve seul et laminé !

    L’espérance collective ne pourra provenir que de l’engagement individuel de chaque salarié dans une organisation libre, qui dit les choses et qui se bat pour les changer.

.

Ensemble, librement, tout est possible.

.

Cet article au format à télécharger:  2015

.

2 comments for “2015 : l’année du réveil !

  1. valé
    26 janvier 2015 at 17 h 19 min

    L’ Etat nous envoie vers une révolution, elle est sous jacente et il sait que ca va faire du mal plus pour lui que pour nous

    amitié

  2. 22 janvier 2015 at 10 h 10 min

    Oui tu as parfaitement raison! Ce n’est plus l’heure de dormir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *