Absentéisme à l’hôpital : à qui la faute ?

 

hopital malade

Le journal le figaro a fait sa « une » sur l’absentéisme à l’hôpital, comme si c’était un scoop qui venait de tomber sur les prompteurs. Mais entre le secteur public (sans jour de carence) et le secteur privé (avec les jours de carence) il n’y a pas de différences significatives. (voir ici)

Ceux qui pensent (comme la FHF) que le jour de carence peut faire baisser l’absentéisme global en sont pour leurs frais ! Pour le Figaro ce serait aussi le nombre de jours de RTT qui serait en cause. Il est vrai que lorsque les agents hospitaliers sont en RTT, en repos ou en congé, ils ne sont pas au travail ! Plus sérieusement (que ces journalistes du Figaro) c’est le secteur de la santé dans sa globalité qui est malade.

A ce jour, en matière d’accidents de travail et de maladies professionnelles le secteur de la santé (public et privé) est au niveau de celui du bâtiment et des travaux publics. C’est dire ! Tout ceci serait du à l’absence de jours de carence, aux RTT ? Est-ce bien sérieux ?!

.

Alors que se passe t’il ? Pourquoi tant d’absences ?

Donc pour les « patrons d’hôpitaux », la Fédération Hospitalière de France (FHF), la faute reviendrait aux personnels qui trichent. Implicitement elle remet en cause les médecins prescripteurs en les rendant complices d’un absentéisme non justifié et frauduleux ! En supprimant 3 journées de salaire à chaque période d’arrêt de travail, elle espère enrayer le problème ! !! Une étude a pourtant démontré dans la fonction publique territoriale (ICI) que si l’absentéisme de courte durée diminuait, celui de longue durée augmentait et, qu’au bout du bout, les économies réalisées d’un côté étaient anéanties par le coût plus élevé des arrêts de longues durées.

Ceux qui sont chargés de l’organisation du travail devraient se poser les bonnes questions !

  • Comment donner envie aux agents de venir travailler ?
  • Pourquoi les tableaux de services changent-ils tous les jours,
  • Pourquoi les rappels sur repos et congés sont-ils quotidiens ?

.

Tous les jours,  110 000 agents hospitaliers sont absents pour raisons de santé!

(Voir ici)

Nous ne cessons de dénoncer cette campagne de presse orchestrée par les employeurs. Ils sont obnubilés par les actes comptables et l’état des finances, faisant bien souvent fi de l’humain. Oui, ils peuvent supprimer des postes, des lits, des services, mais ils ne peuvent pas supprimer le travail !

Or, aujourd’hui, c’est le travail qui rend malade l! Lorsqu’une seule infirmière s’occupe de 15 patients elle ne peut pas tout faire et donc elle souffre de ne pas pouvoir réaliser tous les actes nécessaires pour apaiser les douleurs, appliquer ses soins avec sérénité, ou simplement donner un verre d’eau, ou écouter un patient en souffrance. Elle réclame le nécessaire à son cadre qui est dans l’incapacité de les lui  fournir faute de moyen. Alors si tout le monde est indifférent à la qualité de la prise en charge du malade, pourquoi serait-elle la seule à porter un tel fardeau au détriment de sa santé ?

Elle se protège, et quand la soupape est dans le rouge, elle s’arrête ! Quelle solution peut-on leur apporter pour qu’elle puisse rester au travail en bonne santé ?

.

Investir dans l’emploi

Pour Fo il faut investir dans l’emploi pour remplacer ceux qui sont malades. C’est ainsi que la charge de travail sera allégée pour ceux qui assurent la continuité des soins. Ne pas le faire ce sont 10 000 emplois de perdu en 3 ans ! (ICI)

En fait les arrêts de travail pour raison de santé c’est le résultat d’un choix politique : l’austérité !

.

Nous, notre choix, c’est l’emploi.

.fo

cet article au format PDF ICI

.


 

preventica-lille-2016

FO tiendra 3 conférences :

.

Les horaires atypiques et les 12 heures à l’hôpital

mardi 7 juin  10h30 – 11h15

Le dialogue social à l’épreuve du réel

mardi 7 juin – 16h15 – 17h0

La prévention des RPS: pourquoi ça ne marche pas !

jeudi 9 juin – 10h45 – 11h30

.

INSCRIVEZ-VOUS ICI

 

3 comments for “Absentéisme à l’hôpital : à qui la faute ?

  1. MEGHEZZI Adda
    17 mai 2016 at 12 h 36 min

    bonjour Denis, oui tout à fait d’accord sur l’analyse. On assiste, hélas, à une prédominance du comptable et du financier dans la getion des ressources humaines ds les hôpitaux. Dans notre hôpital psychiatrique, nous avons en plus la violence de certains patients qui aggravent les arrêts maladies et accident de travail. Et bien sur, il faut faire de la qualité avec moins de personnel !! Donc les agents réclament de plus en plus de travailler en 12 h, même ds des services réputés difficile (HO carcéraux, polyhandicapés), ils préfèrent venir moins souvent à l’hôpital !! c’est une réalité. a bientôt. Adda

  2. boutinon
    5 mai 2016 at 11 h 19 min

    Bonjour,

    Tout à fait d’accord avec votre analyse.

    Concernant les rappels sur le jours de repos, les agents ne doivent pas donner leurs numéros de téléphone à l’administration. ils ne sont pas tenus de répondre lorsqu’ils sont en repos conformément à la législation. Dans un hôpital, un syndicat a demandé aux agents de ne plus répondre lorsqu’ils étaient en repos, résultat cet hôpital a recours à l’intérim et un pôle de remplacement constitué de soignants a été mis en place.

    Il faudrait aussi que vous motiviez les soignants à la rédaction des fiches d’évènements indésirables. De nombreux évènements indésirables sont liés à des dysfonctionnements voire à une mauvaise organisation des services.
    Actuellement moins de 20% des évènements indésirables sont signalés.
    Je pense qu’il est souvent facile de faire le lien entre les évènements indésirables, la qualité des soins, la sécurité des soins, et le manque d’effectifs. D’où l’importance de renseigner les fiches.

    Votre blog est très intéressant, mais vous devriez insister plus sur le lien entre l’organisation, les effectifs et la qualité, la sécurité des soins.
    L’usager est beaucoup plus réceptif si vous le sensibilisez et si vous l’impliquez dans cette démarche.

    Dernière remarque : qui consulte votre blog, combien de personnes?

    Concernant les articles qui concernent les usagers, je vous invite à utiliser les réseaux sociaux afin d’informer le plus grand nombre.

    Patrick BOUTINON

    • Garnier
      7 mai 2016 at 10 h 05 min

      Merci de vos précieux conseils. Ce blog est public mais essentiellement orienté pour les personnels de santé travaillant dans des structures hospitalière et médico_sociale. Il est consulté en moyenne par 10 000 personnes chaque mois qui sont essentiellement des personnels hospitaliers, des professionnels de la prévention. Il intéresse aussi des étrangers à l’union européenne comme le Canada, le Maroc, la Tunisie, la Russie et bien sur les Etats-Unis…
      Il n’a pas de vocation à s’adresser aux usagers, mais les usagers peuvent s’en servir pour illustrer quelques dysfonctionnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *