L’YONNE : Le CHS de l’YONNE refuse le GHT et rentre en résistance

Le Syndicat FO du centre hospitalier spécialisé de l’Yonne (CHSY) refuse depuis l’année dernière son intégration forcée dans un GHT. L’an dernier, celui-ci avait reçu de l’ARS une dérogation jusqu’au 1er juillet 2017. Malheureusement, celle-ci a été avancée au 1er mai.

L’inquiétude ne cesse de grandir au sein des personnels du CHS concernant un futur rattachement de leur établissement au GHT Nord (Sens, Joigny, Villeneuve sur Yonne) ou au Sud (Auxerre, Avallon, Tonnerre, Clamecy). Le syndicat FO refuse cette mutualisation des moyens qui entrainerait automatiquement des suppressions de postes. « Au final, comme c’est toujours le cas, c’est le service aux usagers qui sera de moins bonne qualité ».

Vendredi 31 mars, un premier débrayage a eu lieu lors du conseil de surveillance en intersyndicale avec la CGT. Massivement, les personnels ont répondu à cet appel à la grève. 250 agents étaient présents. Une motion de censure contre le GHT a été déposée, demandant notamment une dérogation pérenne à la représentante de l’ARS présente à ce conseil. Ce dernier a délibéré sur cette motion. « il l’a acceptée à l’unanimité. En a rédigé une spéciale et a déploré l’absence du directeur général de l’ARS » dixit Patrice Tixier (secrétaire général FO.

Face à l’absence de dialogue constructif sur ce dossier et cela malgré le soutien d’élus (députés, sénateurs), les camarades en intersyndicale avec la CGT ont décidé de continuer leur mobilisation. Ils ont décidé de monter à l’ARS à Dijon manifester leur refus le 10 mai prochain. Pour cela, ils ont affrété des bus.

L’UDFO de l’Yonne apporte bien sur tout son soutien aux camarades et participera à cette manifestation.

Le bras de fer ne fait que commencer et les personnels déterminés à ne rien lâcher.

NON au GHT

OUI à notre spécificité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *